3 mois en Nouvelle Zélande: La vie en camping

Hello ! Aujourd’hui je vous raconte un peu comment j’ai vécu en camping pendant presque 3 mois.
A savoir qu’après 10 jours en Nouvelle Zélande, nous avons rencontré des français sur notre chemin et nous avons fait tout notre voyage avec eux, on était donc 6 à vivre ensemble.

•••

OU DORMIR
Pour trouver nos campings nous utilisions l’application Camper Mate (je vous en parle plus bas dans cet article). On choisissait des campings gratuits, parfois des campings payant pour avoir un peu plus de confort mais c’était rare. On favorisait ceux avec un point d’eau et un terrain plat puisque nous dormions en tente. On est tombés sur des campings vraiment géniaux comme par exemple le Mangatutu Hot Springs Campsite, un camping où il y avait des piscines d’eau thermale naturellement chaude, tout ça au bon gout de gratuit !
En arrivant dans un camping la première chose que l’on faisait c’était de regarder de quel côté le soleil se levait pour pouvoir placer la tente à l’ombre le matin. On y pense pas forcément, mais le soleil sur la tente, ça chauffe!!
SE NOURRIR
La plupart du temps on essayait de se préparer des plats simples et rapides à faire. On faisait des courses quasiment tous les jours  pour pouvoir acheter des produits frais à consommer le jour même puisque nous n’avions pas de frigo. On conservait nos fruits et légumes dans une mini glacière, mais toujours à manger rapidement.
Parmi les plats que nous avons le plus fait on retrouve : les pâtes carbo, le chili con carne, le riz accompagnés de légumes, le poulet au curry, les salades par milliers,  les fameuses noodles, les beans,…
Quand on avait l’occasion de faire un feu c’était pomme de terre dans du papier alu et des saucisses. On a parfois innové avec des crêpes ou des hamburgers.  Et un jour nous avions un camping avec une cuisine, c’était la fête : cookies, bananas pancakes, tartiflette et paella !

 

SE DOUCHER
Généralement, les campings dans lesquels nous étions étaient équipés du strict minimum, c’est-à-dire, des toilettes. Parfois de l’eau potable. Avec beaucoup de chance, une douche (chaude avec énormément de chance). Alors on a pu découvrir les piscines publiques de plusieurs villes, parfois pour nager un peu, mais surtout pour se laver à l’eau chaude. Et c’était généralement le meilleur moment de la semaine. Vraiment, on ne se rend pas compte à quel point on est chanceux de pouvoir se doucher chaque jour à l’eau chaude.
Et puis quand nous étions vraiment coupés de toute civilisation, on avait toujours les rivières !  Et quand les rivières étaient beaucoup trop froides il y avait toujours la solution qui sauve : les lingettes pour bébés. Oui, on finit par improviser avec ce qu’on trouve.
GÉRER SON BUDGET
Dès notre arrivée, nous avons convenu d’un porte monnaie commun avec mon frère. Ce pot commun nous servait à payer nos courses, l’essence et toutes les autres dépenses liés à l’équipement de la voiture ou nos sorties. Nous l’alimentions chaque semaine de 50 ou 100$.
Pour le reste de nos dépenses nous utilisions notre propre argent

 

GPS
L’application Maps.me nous a sauvé plus d’une fois ! Il suffit de télécharger la carte du pays lorsque vous avez de la connexion internet et en avant ! L’avantage est que l’appli fonctionne hors ligne #savela4G

 

L’INDISPENSABLE
Pour moi le plus gros indispensable tout le long du voyage et qui me manque en France, c’est l’application CamperMate. (qui fonctionne hors ligne également !) Cette app est une vraie mine d’or ! Vous pouvez trouver les campings les plus proches, gratuits et payants, les incontournables de la région, les douches publiques (généralement des piscines), les stations essence, les points wifi, les distributeurs, les épiceries et même les lavomatiques !

 

En bref, en quasiment 3 mois de campings je me suis impressionné moi-même, je sais monter une tente mieux que personne, je sais enfin plier un sac de couchage sans finir par le mettre en boule dans son sac de rangement, je sais flairer les bons campings (celui avec les piscines, c’était mon choix !), je me suis lavé les cheveux dans une rivière et je peux dormir n’ importe où, même sur une planche de bois.

A bientôt pour un nouvel article! :)

 

► Commenter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s